Dernière partie: Portugal

September 20, 2017

 

 

 

A la suite de notre passage parfait en Galice, mais poursuivis par le vent, nous décidons de profiter du séjour d'un couple d'amis de Chamonix à Ericeira, près de Lisbonne, pour y descendre plus tôt que prévu. 

 

Nous souhaitons découvrir la vague d'Afife mais malheureusement il y aura trop de vent, nous irons donc visiter la ville très jolie de Viana do Castelo. En fin d'aprem nous repartons toujours vers le sud et nous ferons un stop pour la nuit à Oveiro, un joli village de pêcheur aux façades bien colorées. Difficile de trouver un endroit sympa pour la nuit et à l'abris du vent, mais j'en profite pour aller courir et me rappeler de bons souvenirs d'il y a déjà 7 ans. Ca n'a pas changé du tout et comme prévu nous ferons le marché au matin pour faire le plein de fruits et de légumes et de poisson frais.

Nous repartons en direction d'Ericeira. J'y étais allée 7 ans auparavant lors d'un surf trip avec une amie et j'avais vraiment adoré. Jano aussi avait particulièrement adoré la vague de Ribeira d'Ilhas. Quel changement!! L'infrastructure sur la plage a carrément été "pimpée", il y a un monde fou à l'eau, alors que quelques années auparavant seuls les plus motivés aller se jeter dans l'eau froide sur ce spot de reef.

C'est toujours une belle vague, mais franchement ça nous surprend un tel changement... Ok le surf s'est complètement démocratisé mais autant de changement en quelques années c'est fou! Nous ne resterons pas plus de 2 jours du coup mais nous sommes heureux d'avoir vu nos amis et de resurfer cette vague.

 

Habitués aux coins plus sauvages, nous espérons retrouver au sud des plages plus tranquilles.

On passe la soirée à Porto Covo. On se trouve un joli coin pour passer la nuit, au bord d'une falaise. Mais à peine avons nous sortis les tables et les chaises pour la 1ere fois au Portugal, qu'une voiture de Police vient nous mettre un avertissement et nous oblige à repartir nous garer sur une aire pour camping-car car les campements sauvages sont illégaux au Portugal et passibles d'amende. Comme en France, certes, mais c'était le seul endroit où on nous avait dit que ça serait le plus simple pour nos campements avec le camping-car car ils étaient très tolérés... Comme quoi tout change très vite!

 

Le lendemain nous déjeunons dans ce beau petit village, puis nous nous dirigeons vers Odeceixe, au dessus d'Aljezur en Algarve.

La plage est très belle, le village aussi. Par contre, refroidis par l'épisode de la veille, nous n'y ferons qu'une pause, direction Arrifana, pour passer la nuit dans le super Airbnb qu'avaient déniché nos amis de Chamonix. Nous les retrouvons pour le soleil couchant sur leur terrasse surplombant la baie d'Arrifana! Le spot est parfait, je ne peux m'empêcher de m'échapper de l'apéro pour une rapide pratique de yoga.
Le lendemain nous aurons plaisir à aller surfer avec Max. Il y a toujours beaucoup de monde mais aussi beaucoup de pics dans cette baie, ce qui nous permet de nous faire plaisir quand même!


Après un délicieux déjeuner tardif, nous reprenons notre route vers Carrapateira. C'est vraiment magnifique. Nous arrivons sur des parkings remplis de camping-car.. Cela nous pousse à aller voir un peu plus loin et nous dénichons un spot parfait au dessus de la falaise, où nous resterons 2 jours, avec une vue incroyable sur la baie de la plage d'Amado. Seulement un ou deux vans s'inviteront sur ce lieu, quelle chance! Le vent aussi s'incruste toujours alors notre programme a été vite vu: détente, pêche, yoga, détente!! Nous savons que nous arrivons à la fin de ce voyage car le forecast annonce toujours trop de vent, donc nous nous adaptons en profitons de la chaleur et du soleil la journée. Les soirées sont très fraiches avec ce vent, alors pour que ça soit plus pratique pour Candide, nous retrouverons plus tôt que prévu le confort de notre appartement à Seignosse.


Nous continuons notre route plus au sud pour surfer Cordoama avant d'aller voir le Cap St Vincente à côté de Sagres. Nous passerons la nuit juste avant Lagos, au village de Luz au bord de la plage. Nous nous sommes arrêtés par hasard à Luz, de peur de ne pas pouvoir trouver un campement à Lagos, et notre intuition fut bonne puisque c'est un joli petit village que nous découvrirons. Le lendemain nous irons manger à Lagos, très belle ville du Sud, avant de filer à Castro Marin à la frontière, où nous avons réservé une nuit dans une ferme bio éco-lodge avec piscine, salle de yoga libre d'accès, hamac et petits déjeuners concoctés avec les fruits et légumes du jardin! Un vrai havre de paix! 

Et quel bonheur de pratiquer dans une salle dédiée au yoga, isolée de tout bruit, aux lueurs tamisées. Ma pratique prend une autre dimension!

Nous profiterons au maximum de ce lieu avant d'attaquer notre périple de retour. 10h de route coupée en 2 avec une pause et visite de l'élégante ville de Salamanque. Nous sommes ravis d'avoir pu croiser cette ville sur notre chemin car elle vaut le coup d'oeil!

 

Nous arriverons le soir à Seignosse, éreintés mais heureux! 

Nous avons bouclés notre surftrip, les conditions de surf n'étaient pas optimales, mais en même temps nous nous y attendons un peu à cette période en Europe! En tout cas, ce fut une extraordinaire aventure, une belle exploration de la côte Atlantique, et notre petit être à savourer cette vie de proximité dans cette maison roulante!

Puis cette fois-ci nous ne rentrons pas dans le froid de notre montagne à Chamonix, mais nous allons pouvoir retourner surfer nos vagues landaises, donc la transition de fin de voyage est bien plus douce!

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Tous droits réservés Pop's Yoga  - 2016 par Pauline Blaquiere

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now