Ecosse

August 6, 2017

 

Pour notre 1ère nuit en Ecosse, nous sommes arrivés à trouver par hazard un joli petit village et une place pour notre camping-car au bord du Loch Lomond, à côté d’un beau ponton, où je m’imaginais déjà faire ma séance matinale de yoga le lendemain.

Nous nous mettons vite à l’abri car les midges ne sont pas un mythe: ce sont des minuscules moustiques qui ne s’entendent pas et ne se voient presque pas, mais qui te mangent la tête (et en particulier celle de Candide) en un rien de temps!  

Il s’avère que ce village, Luss, trouvé tardivement et qui nous a plu sur le coup, est un des villages phares autour du Loch Lomond que tous les touristes s’empressent de visiter! Evidemment, nous ne sommes partis qu’avec des cartes routières et l’incontournable Stormrider pour notre surftrip, les guides du routards ou autres Lonely Planet sont passés à la trappe.. Sinon nous l’aurions su! Après notre petit déjeuner et une petite visite de ce village, nous reprenons la route en direction de Westport point avant que le swell ne redescende..

 

La route est belle, sauvage, le soleil joue avec les nuages, nous révélant par moment des lumières magnifiques. Nous arrivons facilement sur le spot. Par contre avec au moins une matinée de retard car il n’y a pas de vagues.. Apparemment ça marchera à marée basse, le soir. On établit notre campement sur le parking, un peu moins romantique, mais la plage par contre est vraiment agréable. Les vagues ne sont pas au rendez-vous mais je peux m’offrir une longue séance de yoga au soleil, sur l’herbe au bord de l’eau. 

 

Avec toute cette route, mon corps ne demande que ça. Je fais une séance axé sur des postures d’équilibre pour focaliser sur un point de concentration. En voyage, les paysages filent à toute allure, les pensées aussi. Il est important de recentrer son énergie, de calmer toute cette agitation et les postures d’équilibre sont le meilleur moyen d’y arriver.

Après 2h de pratique je me sens comme neuve, et pour l’instant ça ne me chagrine pas de ne pas aller dans cette eau froide!

On décide de prendre le temps de chiller à la plage avec Candide puisqu’au moins le soleil est là et nous permet même de ressortir bikini et tongs; puis on ira visiter les environs plus tard, se recharger en eau et boire un coup dans un pub. Non loin de là nous dénichons une petite route (interdite aux caravanes et camper vans mais allons voir tout de même!) qui nous amène sur un joli coin qui nous fait penser au Pays Basque intérieur, entouré de brebis et de vaches, bien curieuses. Quelques pêcheurs aussi, ce qui motive Jano à ressortir son équipement de fortune et à aller pêcher après le diner tandis que j’endors Candide. Il revient évidemment vers minuit avec une sorte de beau maquereau! Réveil en fanfare à coup de bêlement des brebis! 

On se prépare de gourmands pancakes et on retourne en ville pour se connecter et checker attentivement le forecast, le temps de faire tourner une machine de linge.

 

Le forecast est moins bon que prévu alors on en profitera pour prendre le temps le lendemain de faire le voyage en direction du ferry qui nous amènera en Irlande.

La route est toujours aussi belle, malgré la pluie nous avons la pêche, nous roulons jusqu’en fin d’après-midi où nous décidons de nous arrêter au bord d’un chateau, de visiter ses forêts tandis que le soleil fait une percée. 

On découvre un parc de jeu pour enfants comme on en aurait rêvé: un chateau miniature si bien réalisé! Candide est évidemment trop petit mais on lui trouve une mini balançoire qui l’amuse vraiment beaucoup! C’est vraiment attendrissant!

On se balade dans la forêt mais l’averse se rapproche dangereusement de nous qui n’avions rien pris pour protéger la poussette! Nous nous retrouvons à courir dans la boue sur le retour, à souiller poussette, sacs, habits, mais nous arrivons à temps au camping-car avant la saussaie, nos jambes sont dérouillées du voyage et cela nous a valu une bonne rigolade!

On choisit de se camper en face du champ des biches et des cerfs! 

Camping sauvage au milieu d’un chateau, c’est cool! A savoir que c’est contre la loi en Ecosse de nous virer! On en profite!

Le lendemain on quitte l’Ecosse en ferry pour l’Irlande. Nous n’avons pas surfer en Ecosse, mais nous avons pu finir à trois une boucle que nous avions commencé en amoureux, 2 ans auparavant. Marrant ;)

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Tous droits réservés Pop's Yoga  - 2016 par Pauline Blaquiere

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now